aqua-planete



"Premiers pas en aquariophilie"


Établie par Daima et Gerry

(« article » déstructuré, mal écrit , car je suis pas journaliste, lol, écrit sur un coup de tête parce qu’il y en a marre...)


Introduction

    Vous venez d’acquérir un premier aquarium, après avoir longuement admiré ces beaux poissons de l’animalerie du coin ...ce défilé de couleurs est extrêmement tentant, une passion est née, voilà, on s’est lancé dans l’aquariophilie... du sérieux, cette fois, pas le bocal pour mettre des poissons rouges (d’ailleurs ça meurt vite ça... et c’est trop commun)…

prix monstrueux qui s’affichent sur les aquariums du magasin, on va plutôt prendre le petit bac de 60 L avec la pompe, le bulleur, le produit-magique-pour-rendre-l’eau-bonne, la lampe, le sable bleu et rose. Le vendeur est sympa, il nous offre une jolie plante (remarquez qu’au prix des aquariums il peut...)

En commençant avec un petit bac, ça sera moins frayeux, et si jamais ça devient vraiment prenant, on se fera un plus grand aquarium. Et puis un grand aquarium ça doit être trop difficile pour débuter...

On s’en va avec le 60 L sous le bras, en jetant un dernier regard à ces jolis poissons qui dès demain seront dans notre petit coin de rivière... (ba oui, on va prendre le temps d’installer l’aquarium aujourd’hui quand même)...

Le soir même, on tire l’eau au robinet, et on n’oublie pas le produit-miracle bien sûr... Après ça, on peut brancher les appareils... au passage on a regardé ce qu’il y a dans la pompe qui nettoie l’eau : du coton et une éponge bleue... mouais ok, drôle de truc... on y met la dose de produit indiqué, comme l’a dit le vendeur...

Le chauffage... la lumière... et là... l’eau est trouble ? Grande panique... aurait on oublié quelque chose ? Et puis on a remarqué un truc bizarre... un escargot.... comment il est arrivé ici ? Heureusement le lendemain matin, on a le plaisir de voir que le trouble est dissipé, ou presque... ouf ! On peut aller chercher nos poissons ...

Retour à l’animalerie, donc... quelle chance, on tombe sur le vendeur d’hier, celui qui nous a offert une plante... il nous demande si tout s’est bien passé, il nous prépare au choix des poissons... quelle chance de pouvoir se fier à un connaisseur ! D’emblée il nous propose ce beau poisson aux grandes nageoires avec comme des antennes sous la gorge.... il nous sort le nom : c’est un scalaire... allez, on en prend un, ça sera la pièce maîtresse de notre aquarium....

Ensuite on arrive devant cet autre poisson hyper coloré, un combattant... quelle merveille ! Il nous en faut 4 ou 5, c’est si beau.... malheureusement, il nous explique qu’on ne peut en mettre qu’un, parce que sinon ils s’entretuent... bon tant pis alors... un combattant... puis on est orienté vers les guppies, les danios, les poissons qui ressemblent à un requin, etc... Dommage qu’il n’y ait pas des Nemo...mais bon les autres ont aussi des couleurs magnifiques, vraiment c’est un loisir qui nous branche, l’aquariophilie.

Et à la fin on repense à l’escargot.... Ce n’est rien... on n’a qu’à mettre ce beau poisson jaune et noir, il va vite nous débarrasser de ce fléau... En passant, on prend ce pléco, il va nous débarrasser des algues... il est pas très beau mais c’est marrant de le voir laver les vitres... cependant la présence d’un pléco de 40 cm dans l’aquarium à côté nous interpelle... mais bon, la taille de notre pléco restera modeste, car elle dépend du volume de notre aquarium... cool, non ?

Et aussi un Corydoras, il va manger les déchets des autres poissons, il nous facilitera la tâche pour l’entretien de l’aquarium.

A ce propos, notre ami nous propose un produit miracle, grâce auquel les changements d’eau n’auront plus lieu que tous les 6 mois ! Reste à trouver de quoi nourrir nos écailles, la première boîte de nourriture à poisson fera l’affaire... pourquoi donc y en a-t-il de 36 sortes ? ...

Ca y est, on est à la maison...

    Flouch les poissons dans l’aquarium....

Le lendemain tout va bien, nos poissons mangent un peu, la loche clown a déjà anéanti les escargots et le pléco lave les carreaux....

Mais 10 jours plus tard, les poissons sont bizarres... ils arrêtent pas de prendre de l’air à la surface, plusieurs meurent....quelle horreur .... Que se passe-t-il ? On est COMPLETEMENT perdu là.... Et le magasin est fermé aujourd’hui....

Alors on se connecte, peut être qu’on trouvera une réponse... et on est renvoyé à cette page... (lol)

Bref... les gens du forum me disent que j’ai fait n’importe quoi et que je vais pas tarder à perdre tous les autres poissons, à cause du cycle de l’azote et des nitrates et nitrites (truc de psychopathe)... il faut apparemment que je donne mes poissons ou que je les rende au magasin...

Donc, que s’est il passé ? ...On va pas perdre tous nos poissons quand même?... Que faire pour sauver nos protégés?...


_____________________________________


    Voilà en gros, et d’une manière très exagérée aussi, à quoi ressemblent les premiers pas d’aquariophiles mal orientés... ou pas orientés du tout.... Ca respire le sarcasme, je sais bien, mais la réalité n’est pas si loin je pense... Je ne suis pas là pour moraliser, mais plutôt pour tenter de résumer tout ce qu’il faut prendre en conscience quand on possède un aquarium...

Mais si vous êtes arrivé jusque cette page, c’est que vous voulez réussir l’aquarium, non ? :;)

Alors on va vous y aider, c’est pour ça qu’il y a des forums...

L’aquariophilie ça ne commence pas par un aquarium, mais bien par des lectures ou des entretiens avec des aquariophiles avertis...

Tous les sites se valent à peu près, si vous avez cette chance de pouvoir les lire, lisez en autant que vous pouvez... toutes les informations sont bonnes à prendre.

A force d’entendre des témoignages, on s’aperçoit bien vite que le schéma est souvent semblable... C’est bien dommage... et il y a là de quoi brimer des passions... D’où cet article... j’essaie de répondre à quelques questions qu’on peut se poser dans cette situation....et à démentir certains « à priori » sur l’aquariophilie...

1 : En commençant avec un petit bac

ça sera moins frayeux, et si jamais ça devient vraiment prenant, on se fera un plus grand aquarium. Et puis un grand aquarium ça doit être trop difficile pour débuter...

C’est vrai que l’aquariophilie peut être onéreuse, surtout au démarrage d’un aquarium... raison de plus pour ne pas foncer tête baissée et réfléchir sur le moindre des achats ou actes qu’on va effectuer...

Pour débuter, il faut savoir que les petits aquariums sont ceux qui demandent le plus d’attention... c’est paradoxal, non ? En effet, imaginez qu’un morceau de cuivre (pourquoi pas ? lol) tombe dans un 50 litres.... ça aura plus d’impact que si ce même morceau tombe dans 500 litres... (C’est très imagé, mais ça se passe à peu près comme ça...)

Si vous n’avez pas encore choisi votre aquarium, prenez en un qui soit tout d’abord adapté aux poissons que vous voulez (par exemple : au moins 200 litres pour des scalaires) et prenez un volume de 100 litres au moins... le mieux pour débuter doit être dans les 150 litres....

Après, bien sûr, vous pourrez toujours augmenter vers 300, 800, 2000 litres...

2 : le bulleur

Il ne sert pas beaucoup, à vrai dire... mais c’est joli....
Il faut quand même prendre conscience de son influence sur l’aquarium. Il oxygène l’eau, non parce qu’il envoie des bulles, mais parce qu’il crée un remous en surface, et ça facilite les échanges gazeux : l’oxygène a moins de mal à entrer dans l’eau. Franchement, ça n’oxygène rien du tout.... si vous voyez que vos poissons manquent d’air (ils pipent à la surface) dirigez le courant de la pompe vers la surface...

N’oubliez pas que davantage d’oxygène a tendance à augmenter le pH (et là tout s’écroule, un mot barbare.... les sites aquariophiles expliquent d’une façon simple et efficace ce que c’est.... en tout cas, ça modifie la chimie de l’eau, et ce n’est pas forcément apprécié par les poissons... il faut calculer les répercussions de vos actes sur le milieu fragile que constitue votre aquarium)

Il peut aussi s’avérer utile de mettre un bulleur quand vous avez des nitrites ...

3 : le cycle de l’azote

    Ca semble bizarre, mais dans un aquarium il n’y a que ça... les paramètres de l’eau....

Sur ce lien tout est expliqué : http://www.aqua-planete.com/eau.php ... c’est bien plus facile qu’il n’y paraît, de toute façon c’est vraiment indispensable d’être au courant du cycle de l’azote...

En gros (un schéma de plus !)

Ammoniaque (toxiques !) à Nitrites (toxiques !) à  Nitrates (moins toxiques...)

Comment ça se passe ? Ce sont des bactéries qui effectuent ces transformations... on va dire qu’une première espèce de bactéries s’occupe de transformer les ammoniaques en nitrites. Une deuxième espèce s’occupe de transformer les nitrites en nitrates.

Pour passer de l’ammoniaque aux nitrates, il faut environ un mois (pour que nos bactéries s’installent). Donc... quand vous démarrez votre bac... vous avez un mois (et plus parfois !) à attendre avant de mettre les premiers poissons....

Pour savoir quand mettre les premiers poissons, il faut s’assurer que ce cycle s’est bien déroulé.... on teste l’eau (tous les 2 à 4 jours) et avec des tests en goutte (Les bandelettes n’ont aucune valeur, niveau précision, c’est comme si vous disiez « j’ai bu entre un centilitre et 15 litres d’alcool. Puis je conduire ? » )

Vous devriez voir les nitrites augmenter puis descendre, et les nitrates augmenter ...

Quand vous aurez observé ça, et pourvu que les nitrates soient en dessous de 50 mg/L, les nitrites en dessous de 0.1 mg/L... c’est que le cycle de l’azote se sera déroulé... et que vous pouvez enfin introduire les premiers poissons.

4 : Les produits-miracle...

S’appelle patience  tout simplement.

Les conditionneurs d’eau (Aqua-safe pour citer le plus connu) ne rendent pas l’eau bonne pour vos poissons. Ils éliminent les métaux lourds, c’est tout. On obtient le même résultat en laissant l’eau reposer 48 heures.

Même chose pour les bactéries liquides qui permettraient de mettre les poissons au bout de 5 jours, c’est totalement faux, les bactéries sont souvent mortes dans l’emballage, et qui plus est elles sont en nombre largement insuffisant. Attendez que des colonies se forment naturellement.

Il y a aussi les produits anti-algues... fuyez les, ils anéantissent l’équilibre de l’aquarium, et dans certains cas, ils ne font qu’opérer une sélection de souches plus résistantes... quand on a des algues il faut avant tout en chercher la cause, et normalement l’algue disparaît si on résout le problème.

Les anti-escargots sont riches en cuivres, ils sont tout aussi nocifs pour les poissons (notamment les petits cichlides) et les crevettes.

Les médicaments sont très difficiles à utiliser, ils demandent un diagnostic impeccable de la maladie, et une prise en considération de l’influence sur l’aquarium (d’où l’intérêt d’un bac de quarantaine).

5 : Le filtre

Son but n’est pas de créer un joli courant dans l’eau...

Il est le siège des bonnes bactéries du cycle de l’azote, et il doit toujours comprendre une partie mécanique (mousse, perlon)  et une partie biologique (céramiques, les fameux cylindres).

Ce lien explique le fonctionnement d’un filtre, et les différents types : http://www.aqua-planete.com/filtration.php

6 : Se renseigner avant d’agir

La catastrophe que j’ai imaginée (encore que...) aurait largement été évitée si l’aquariophile concerné avait pris le temps de se renseigner avant d’agir...

C’est vrai qu’il ne va pas de soi qu’il faut attendre le cycle de l’azote, que ces produits et le bulleur ne sont pas utiles, qu’un filtre doit comprendre différentes parties, qu’il aurait mieux  valu prendre le 100 L , et surtout... connaître les poissons qu’on achète.

Car tous ont des besoins qui divergent, ce sont :

-         des besoins d’eau (on ne met pas des mollies avec des néons car l’un demande de l’eau chaude,dure, basique et salée, l’autre demande une eau fraîche, douce , et acide.)

-          des besoins liés au comportement intra spécifique (on ne met pas un seul danio, car il DOIT vivre en groupe de 5 au moins, ce qui est le cas de beaucoup de poissons... à l’inverse, on ne met pas 2 mâles Betta dans le même bac, sans quoi ils s’entretuent, on met un mâle pour plusieurs femelles chez les guppies sinon elles mourront d’harcèlement)

-         des besoins liés au comportement interspécifique (le Betta ne supportant pas les autres poissons à voiles, on ne le met pas avec des Guppies)

-         des besoins liés au volume (pour le Botia, si on avait su qu’adulte il mesurait 35 voire 40 cm, on ne l’aurait pas pris pour le bac de 50 cm de façade...

Cependant la présence d’un pléco de 40 cm dans l’aquarium à côté nous interpelle... mais bon, la taille de notre pléco restera modeste, car elle dépend du volume de notre aquarium... cool,

Et alors, crachez sur ceux qui vous disent ça. Bien sûr , ce n’est pas faux... un pangasius ne pourra pas atteindre sa taille adulte de 1 mètre s’il est maintenu dans un bac de 50 cm de façade... c’est original de voir l’aquarium comme objet de torture...  On force le poisson à se nanifier... il développe des comportements agressifs, aberrants... il meurt rapidement...

7 : Oui mais le vendeur m’a dit que...

Stop ! Eject !

Je ne veux pas faire de généralisation, mais bien souvent il faut reconnaître que des vendeurs sont des vendeurs, et que ce qui advient de vos poissons, ils s’en secouent... et même... si vous achetez un Oscar et qu’il tue tous les autres poissons, c’est mieux pour eux : vous rachèterez des poissons !

Donc, quand vous arrivez en animalerie ou en magasin, sachez ce que vous recherchez, parce que vous vous serez renseigné au préalable sur les espèces que vous souhaitez maintenir...C’est malheureux d’avoir à dire ça, mais on ne compte plus le nombre de poissons qui ont fait les frais d’un manque  de scrupules de la part d’un vendeur...

Il faut bien dire qu’il y a des vendeurs respectueux, et qui se font de l’argent tout simplement en faisant progresser leurs clients et ainsi en leur donnant envie d’augmenter leur budget « aquariums »...

Apprenez à estimer la valeur des conseils d’un vendeur, on le voir largement sur ses bacs d’exposition : y a-t-il des poissons morts, malades, les aquariums sont ils propres ?... Prenez le temps de parler avec le vendeur pour savoir s’il est compétent ou pas...

Ainsi vous saurez si vous pouvez parfois écouter ses suggestions...

Mais avant tout achat il faut savoir ce qu’on fait...je vous renvoie au 6)....

8 : Les poissons- piège

Les poissons utilitaires

Les mangeurs d’algues... Si on vous propose un pléco, sachez que ce poisson devient grand, surtout les pléco voiles qui atteignent 70 cm...

>Dans moins de 500 Litres on ne peut pas en garder...

Il y a aussi le Gyrino... lui atteint 40 cm et devient très agressif et territorial une fois adulte... dans des volumes trop petits il persécute les autres poissons....ce n’est pas sa faute... mais bien celle du propriétaire qui ne s’est pas renseigné avant d’acquérir le poisson....

On peut les remplacer par des poissons plus petits, comme l’Ancistrus, à partir de 150 litres, ou l’Otocinclus en dessous de ce volume.... (Mais cela n’exclut pas de vous renseigner sur ces poissons, ils ont également des besoins très spécifiques.) Ou encore les Crossocheilus...

Les mangeurs d’escargots... Les Botia sont souvent vendus pour ca... le Botia macracantha est la grande victime de cette vente, il atteint 35 cm ou plus, demande à vivre en groupe de 5 au moins, et au vu de son activité on ne peut pas le garder dans un volume en dessous de 500 litres (et c’est une limite sous laquelle on ne peut pas descendre, c’est même encore très juste...) Des Botia plus petits mangent les escargots...le striata par exemple...

Les éboueurs... Les Corydoras demandent à vivre en groupe de 5 au moins...

On soulève aussi un problème d’éthique... ces poissons ne sont pas des outils... un ancistrus ne se nourrit pas que des algues du bac, le botia que des escargots (qu’il aura vite anéantis) , d’ailleurs les escargots ne sont pas nocifs...Et les Corydoras ne se nourrissent pas de déchets...

Les grands

On voit souvent des Balantiocheilus melanopterus (barbus requin) dans le commerce.... ce poisson devient énorme, il passe les 50 cm à l’âge adulte ... même chose pour les Pangasius....

Ou encore les scalaires qui ne doivent pas être dans moins de 200 L .... Mais si faciles à vous refiler quand vous n'avez aucune idée de son comportement.... N'oublions pas les poissons couteaux...

Les fragiles

Certains poissons sont extrêmement délicats à conserver, et requièrent une solide maîtrise de l'aquariophilie...

Pour cette raison, ne prenez pas de poissons éléphants (Gnathonemus petersii, mormyres....), qu'on voit trop souvent dans le commerce...Vous en seriez vite déçu car il est  très difficile à nourrir (très lent sur la prise de nourriture), et se laisse dépérir si les conditions de maintenance ne sont pas impeccables ... C'est le cas également des Pantodon buchholzi, qui ne doivent pas avoir de concurrents sur l’alimentation....

En passant, le célébrissime Discus demande du soin dans la maintenance, et un certain volume de maintenance...  renseignez vous :;)  (Toujours le même refrain à rabâcher...ba oui ....)

Les poissons "dangereux" et prédateurs

Ils correspondent bien souvent aux poissons "trop grands"...

Les oscars, les Arowana (poissons dragon), les cichlidae africains (même les cichlidae en général) ont des caractères bien trempés, aussi, ne vous amusez pas à mettre des oscars ou des Maylandia avec vos guppies car très vite il ne restera que le prédateur rassasié...

Ce lien répertorie admirablement les poissons à éviter dans vos achats : http://ivanov.cekool.com/poissons_interdits.html

9 : Reste à trouver de quoi nourrir nos écailles, la première boîte de nourriture à poisson fera l’affaire... pourquoi donc y en a-t-il de 36 sortes...

Savoir nourrir ses poissons est plus délicat qu'on ne croit... tiens, les neons ne mangent pas, on dirait... pas grave, on va leur en remettre.... et c'est sans fin... (Sans faim, haha) Si le poisson ne mange pas, c'est qu'il n'a pas faim, qu'il est rassasié... souvent on a tendance à trop nourrir et ça pollue l'aquarium tout simplement... encore heureux qui a des escargots, ceux ci mangent les surplus.... Donc si vous voyez trop d'escargots, vous pouvez être sûr que vous être trop généreux sur les repas...
En général, il faut que les poissons aient mangé tout ce qu'on leur donne en 3 ou 4 minutes, pas plus.
Et aussi, n'oubliez pas de varier les repas, avec du congelé, de la verdure, et du vivant, si ça ne vous répugne pas trop...
sinon on arrive vite à des poissons qui contractent des maladies... il faut varier l'alimentation, comme pour nous autres...

Et adapter l'alimentation à nos espèces, surtout.

10) Les plantes en plastique

Les plantes en plastique sont assez critiquées... on n'arrêtera pas de vous répéter que c'est mieux avec des plantes naturelles... pourtant, une plante en plastique ça ne demande pas d'entretien... pourquoi est-ce qu'on s'ennuie à garder des plantes naturelles?
Ce n'est pas qu'une question de goût... Les plantes sont des êtres vivants comme vous le savez. Elles contribuent indéniablement à épurer le bac, de plus elles fournissent de l'oxygène le jour, elles rassurent les poissons et protègent les alevins, elles sont plus belles... Bon on va s'arrêter là ....

Mais c'est difficile, les plantes meurent tout le temps...? Ba NON , c'est comme pour vos poissons, renseignez vous ... la culture de plantes est à la portée de tout aquariophile et ne présente aucune difficulté si on sait bien choisir...
Vers ce lien les besoins majeurs des plantes sont expliqués
http://www.aqua-planete.com/les%20plantes.php
11 : Les coups de coeur

Et bingo! Malgré mes décisions, que j'ai pris le temps de réfléchir, je me suis finalement tourné vers ce beau poisson que je ne connaissais pas, un tetraodon, plutôt que le groupe de néons que j'avais prévu... Le vendeur m'a dit que ça irait dans mon aquarium alors...
Apprenez à résister à ces coups de foudre pour un poisson... s'il est si beau, il serait trop dommage qu'il n'ait pas ce qu'il mérite.... alors on se renseigne avant de commettre l'irréparable (ça va, on commence à comprendre le refrain , lol ) et ensuite on pourra peut être voir évoluer nos protégés dans un aquarium qui leur convient...

12 : La surpopulation

Est très vite atteinte surtout dans les petits volumes... dans 60 litres on ne peut pas maintenir plus d'un banc de 15 petits poissons comme des cardinalis par exemple... ou bien un couple de cichlidae nains ...
Personnellement je considère que chaque aquarium est un cas à part.

Daima et Gerry


 ______________________________________________________________ 

Copyright © 2002-2013 aqua-planete.com
Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite.
Droits d'auteur enregistrés. CopyrightDepot.com sous le numéro 00049351

 ______________________________________________________________